Vacances scolaires : le passeport vaccinal pourrait-il être obligatoire pour voyager ?

Afficher Masquer le sommaire

Roselyne Bachelot est opposée à l’idée de mettre en place un passeport vaccinal. Toutefois, ce dernier a été proposé par certains pays, mais les Français ne seraient pas forcément opposés contre cette mesure. Il s’agit donc d’une piste envisagée, il ouvrirait alors les portes du monde de la culture, de la restauration, et même des voyages. Pour l’instant, aucune certitude concernant sa validité en France, mais les citoyens sont tout de même favorables. Selon les spéculations, ce passeport serait demandé pour accéder à des lieux culturels, pour voyager, et même pour vous rendre aux restaurants.

Un sondage en faveur du passeport vaccinal

Le site du Parisien a proposé un sondage avec l’IFOP très intéressant puisqu’il montre que le passeport vaccinal pourrait être accepté par les Français. Certains sont bien sûr opposés comme Roselyne Bachelot, mais 54 % des sondés seraient en accord avec cette solution. Imaginons qu’il est mis en place en France et que vous n’avez pas fait le choix de la vaccination. Si vous ne possédez pas un passeport vaccinal, l’accès pourrait être refusé dans les restaurants, les différents lieux culturels ou encore pour voyager. Il s’agit bien sûr d’une hypothèse, car rappelons-le, le passeport n’est pas validé, vous pouvez donc vous déplacer librement même si vous n’avez pas été vacciné.

  • Le serait en train de discuter concernant une réouverture des musées, cela permettrait au monde de la culture de retrouver la liberté.
  • Pour l’instant, il n’y a pas une date fixe, mais des rumeurs annoncent une réouverture des restaurants le 6 avril prochain, cela n’est toutefois pas validé.
  • Roselyne Bachelot a pu s’exprimer sur France 2 dans l’émission Télématin, elle a clairement refusé de proposer un passeport vaccinal.

Une majorité des Français ne serait pas contre, mais les libertés seraient-elles remises en cause ? Par contre, il faut être précis concernant la mise en place, dans les zones où le risque de contamination est très élevé, le passeport vaccinal pourrait être primordial. Cela permet d’attester qu’une personne ne pourra pas être atteinte par la ou encore favoriser la propagation de ce virus.

Toutefois, un pays pourrait vous fermer les portes si vous n’avez pas été vacciné alors que les chiffres ne sont pas forcément positifs. La ministre a donc assuré qu’il s’agirait d’un vrai recul. Elle reste opposée « au passeport vaccinal qui me semble une atteinte à nos libertés. L’amoureuse des libertés que je suis a du mal à l’imaginer ».

Des pays ont adopté le passeport vaccinal

Il ne s’agit pas d’une mesure appliquée par la France, mais d’autres pays ont tranché. De ce fait, la première nation qui a pu l’adopter concerne l’Islande, le pays a été suivi par le Danemark, la Suède, mais le doute demeure pour la France et l’Allemagne. Le premier a été proposé le 21 janvier dernier, le ministère de la islandais a notamment pu s’exprimer concernant cette mesure. Ses propos ont été rapportés par Ouest France et nous apprenons que l’objectif premier est de « faciliter la circulation des personnes entre les pays, de sorte que les individus puissent présenter un certificat de vaccination ».

Par conséquent, lors des contrôles, au niveau des frontières, il faudra bien sûr donner le passeport vaccinal, cela permet notamment d’éviter les restrictions. N’oublions pas que ce document n’a pas une valeur internationale, il n’est donc pas pris en compte par tous les pays, la mesure reste limitée. Il y a toutefois une question qui se pose : le passeport vaccinal après cette pandémie pourrait-il être généralisé ? Il faudra patienter pour connaître la prise de position de la France à ce sujet.

Accueil / France / Vacances scolaires : le passeport vaccinal pourrait-il être obligatoire pour voyager ?