Vacances scolaires de février de la zone B : vers une fermeture de certaines régions ?

Afficher Masquer le sommaire

C’est encore une fois une grosse polémique que l’on a pu voir enfler sur les réseaux sociaux il y a tout juste quelques heures, alors que des millions d’élèves se sont retrouvés en vacances scolaires pour la zone B. Si certaines villes comme par exemple Paris en profitent pour pouvoir se rendre dans les stations de ski, le bonheur risque malheureusement d’être de très courte durée, comme on a pu le voir sur certains réseaux sociaux où certains se plaignent déjà des restrictions qui pourraient bientôt avoir lieu.

En effet, bien que le français n’ait pas annoncé de mesures restrictives à cette heure-ci, tout pourrait arriver d’ici quelques heures ou quelques jours, et nous ne serions pas à l’aube d’une fermeture pure et simple de certaines régions ou de certaines villes qui pourraient bien se retrouver comme confinées du jour au lendemain, comme cela a pu être le cas par ailleurs dans d’autres pays en Europe où la population locale n’a pas pu quitter sa région.

Mais si les français ont décidé de quitter leur région pour partir en vacances, les conséquences pourraient être alors assez terribles pour eux s’ils décident bel et bien de ne pas revenir dans leur région d’origine après une potentielle annonce du gouvernement français.

Vacances de la zone B : quelles seraient les conséquences d’une fermeture des régions si le gouvernement prend la parole ?

Même si à ce jour aucun des ministres du président de la république Emmanuel Macron n’ait pu décider quoi que ce soit concernant d’éventuelles fermetures des régions en France, toutes les hypothèses ne doivent pas être écartées aujourd’hui et on pourrait bien voir ainsi certaines villes ou régions complètement fermées du jour au lendemain.

En effet, il se trouve que certains français n’ont pas hésité une seule seconde à parcourir des centaines de kilomètres pendant les vacances, et notamment ceux de la zone A la semaine dernière. Avec cette fois-ci les vacanciers de la zone B qui devraient également rejoindre des millions de français, on imagine bien que le nombre de personnes dans les stations de ski ne devrait qu’augmenter assez considérablement, c’est le moins que l’on puisse dire.

Dans le cas où le gouvernement prend une décision radicale sur la fermeture des régions, on imagine qu’un délai de tolérance pourrait être mis en place pour pouvoir permettre à la population de venir se reconfiner dans leurs régions.

Vacances scolaires : la communauté médicale et scientifique n’est pas rassurée, elle décide d’appeler à l’aide

Si on aurait pu penser que le gouvernement français allait écouter fermement la communauté des médecins et des scientifiques, on peut constater qu’en réalité il n’en est rien : on ne compte plus le nombre de professionnels de la santé qui ont très directement appelé le gouvernement à prendre des décisions importantes à ce sujet.

Mais alors que les ministres du gouvernement français ont très clairement annoncé qu’il n’y aurait peut être plus jamais de confinement de la population française, on imagine qu’en réalité les chiffres des contaminations graves sont particulièrement scrutés par ces derniers, et notamment les cas qui concernent les variants du coronavirus : ils sont de plus en plus nombreux dans tout le pays !

Accueil / France / Vacances scolaires de février de la zone B : vers une fermeture de certaines régions ?