L’obtention d’un crédit immobilier pourrait être de plus en plus difficile, voici toutes nos découvertes

Certains foyers décident de prendre un crédit immobilier pour tenter de concrétiser leur rêve, mais cela pourrait être assez difficile.

Immobilier
Source : capture Pixabay

Il y a quelques années, les dossiers pour les crédits immobiliers pouvaient être validés assez rapidement si toutes les préconisations étaient respectées. En 2021, la situation change puisque les établissements bancaires et les organismes financiers sont un peu plus frileux notamment à cause de la . Il faut aussi savoir que le marché connaît une progression très forte, cela permettra aussi d’apaiser un peu les tensions.

Les Français s’endettent, la Banque de France fait part de son inquiétude

Les Français veulent absolument acheter un logement que ce soit une maison ou un appartement pour une habitation principale ou une résidence secondaire. Avec l’investissement locatif, les citoyens ont également découvert une autre solution pour réussir à gagner de l’argent tout en réduisant la part versée aux impôts. La Banque de France est toutefois inquiète puisque les données sont relativement préoccupantes.

  • Selon l’Observatoire Crédit Logement qui propose les données de janvier 2021, l’activité a tendance à baisser pour les nombres de prêts.
  • L’endettement des Français serait par contre assez problématiques et la directrice adjointe de la Banque de France a pu se confier au journal Le Parisien.
  • Nous sommes donc le pays de la zone euro où les citoyens sont clairement les plus endettés, ce qui peut être problématique pour l’avenir.

Les conditions d’accès pour le prêt immobilier pourraient donc changer dans les prochains mois, tous les ménages ne pourront plus aussi facilement obtenir un crédit. Plusieurs critères seront susceptibles d’être mis en place avec notamment une durée qui ne pourra pas aller au-delà de 25 ans, car certains foyers pouvaient s’endetter sur près de 30 ans, ce qui peut devenir problématique sur le long terme.

Plusieurs recommandations vont être partagées d’ici l’été 2021 notamment pour calmer le marché de l’immobilier qui ne cesse de progresser et limiter également la fièvre immobilière des Français. Selon le journal Sud-Ouest, près de 40 % des crédits qui sont souscrits auprès d’une banque ou d’un établissement financier ont tendance à dépasser les 25 années.

Pourtant, une telle recommandation avait été formulée en 2019, mais elle n’avait pas forcément été suivie par les professionnels. Le taux d’effort pour les acquéreurs ne pourra pas non plus dépasser 35 % alors que plusieurs crédits peuvent dépasser aujourd’hui ce pourcentage.

Certains profils ne seront pas très rassurants pour les banques

Finalement, votre dossier sera accepté si vous avez une bonne situation financière, si elle est stable et que vous avez les moyens de payer un crédit immobilier sur plusieurs années en prenant en compte le taux d’intérêt. Par contre, certains profils seront mis entre parenthèses, car les risques ne seront pas réduits. Les nouveaux critères devraient être problématiques pour les personnes célibataires, les jeunes acquéreurs, et même les couples dont les revenus ne sont pas forcément très élevés.

Nous comprenons alors avec ces nouvelles conditions pour l’obtention d’un prêt immobilier que ce seront les profils les moins risqués qui auront une validation des dossiers. Plusieurs secteurs ont été clairement impactés avec la crise sanitaire et ils sont également risqués pour certains établissements. De ce fait, si vous travaillez dans le monde de la restauration par exemple, les banques pourraient être un peu plus attentives au profil pour savoir si le dossier peut être ou refusé.

Il faudra être attentif à ces nouvelles restrictions et la comparaison des banques ainsi que des organismes financiers devrait prendre de l’ampleur. Les futurs acquéreurs pourront ainsi trouver des établissements un peu moins réfractaires à l’idée de proposer un financement pour l’achat ou la construction d’une maison.

Le rachat de crédit

Si vous avez plusieurs crédits en cours, comme un crédit immobilier, un crédit travaux et un crédit par exemple, vous pouvez vous renseigner pour faire ce qu’on appelle un rachat de crédit. Cela vous va permettre de les regrouper en un seul crédit. Vous aurez alors une durée unique, ainsi qu’un seul TAEG (taux annuel effectif global). Si vous désirez tout savoir sur le rachat de credit immo, nous vous invitons à cliquer sur lien.Tout comme pour un prêt classique, ce n’est pas forcément évident d’obtenir un rachat de crédit.

  • La première raison est que tous les organismes de crédit ne le proposent pas à leurs clients.
  • Ensuite, vous devez souvent passer par un courtier pour obtenir des offres.
  • Vous devez remplir les critères demandés.

De plus, si vous êtes fiché au FICP (Fichiers des incidents de remboursements de crédit) ou au FCC (fichier central des chèques), vous ne pourrez pas bénéficier d’un rachat de crédit. Il en est de même si vous avez un taux d’endettement trop élevé ou un reste à vivre insuffisant. Comme vous le voyez, un rachat de crédit peut vous être refusé. Si vous êtes en grandes difficultés, il vous reste la solution de déposer un dossier de surendettement.


Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.